Toutes les collections
Introduction à Hiveo
Fonctionnement du dépôt de documents sur Hiveo
Fonctionnement du dépôt de documents sur Hiveo
Quand un document est déposé sur Hiveo, que se passe-t-il concrètement ?
Mis à jour il y a plus d'une semaine

Vous vous demandez peut-être comment fonctionne Hiveo ? Découvrez le voyage de vos documents sur la plateforme.


Retrouvez dans cet article :


L'analyse du document et l'identification

👉Première étape : l'analyse.

Cette étape est automatique, et obligatoire. Si elle est réussie, passez à la saisie des informations.

Lorsque vous déposez un document sur Hiveo, l'intelligence artificielle a pour mission de comprendre et définir de quel justificatif il s'agit précisément.

La plateforme cherche toujours à être formelle : elle est entraînée pour reconnaître divers types de documents et valider si, oui✅ ou non ⛔, celui que vous déposez correspond bien à celui qui est attendu.

Impossible de valider une recette de cuisine à la place d'un Kbis, même pour les gourmands 😉 Une seule chose à faire : déposer le document attendu, conforme, et en cours de validité (l'original en PDF, de préférence).

A noter que plus la qualité d'un document est élevée, plus la plateforme sera en mesure de déterminer son type automatiquement.

Cela implique que le document déposé en PDF est, idéalement, l'original délivré par l'autorité / l'organisme, ou que le scan de ce document est très clairement lisible.

👉Etape bis : l'identification.

Cette étape est manuelle, et n'existe que si la plateforme n'a pas réussi à définir automatiquement le type de document que vous déposez à l'étape précédente.

Dans le cas où la plateforme n'est pas totalement formelle sur la nature du document que vous déposez, elle vous laisse la possibilité de sélectionner manuellement le type de document dont il s'agit.

Dans l'exemple ci-dessous, l'intelligence artificielle pense avoir compris que le document proposé est une assurance responsabilité civile, mais laisse à l'utilisateur le soin de modifier cette prédiction s'il le faut.


La saisie des informations

👉Deuxième étape : saisir les informations

Cette étape peut être automatique ou manuelle en fonction du document, et de sa qualité.

Une fois que le type de document a été reconnu (ou sélectionné), l'intelligence artificielle analyse son contenu et valide les informations essentielles du document : dates, numéro SIRET, etc.

  • Dans le meilleur des cas : tout est fait automatiquement.

Il n'y a alors plus rien à faire 😀 Pas mal, non ?

  • Il est aussi possible que le dépôt doive être finalisé avec quelques informations à saisir manuellement. C'est le bouton "Saisir les informations".

Sur la page suivante, un message contextuel s'affiche alors à l'écran, pour vous guider dans la saisie :

ou bien

Ne reste alors plus qu'à entrer les informations demandées dans les champs laissés libres.

Dans l'exemple ci-dessous, il s'agit des dates de début et de fin de validité du document.

Le document ne pourra être validé qu'une fois toutes les informations demandées dûment complétées.

👉 Cette étape peut notamment se produire pour les attestations d'assurance, qui peuvent prendre une multitude de formats différents en fonction des assureurs. Les informations essentielles ne sont pas placées au même endroit, ou formulées de la même manière.
C'est d'autant plus le cas lorsque le document fait à la fois office de responsabilité civile et de décennale.

👉 Egalement, mieux vaut éviter les documents photocopiés/scannés sur lesquels certaines informations peuvent être peu lisibles.

Retrouvez plus d'informations dans nos articles tutoriels.

Avez-vous trouvé la réponse à votre question ?